Email: Mot de passe :  
Vision Golf, c'est 30606 membres
Coaching Lu : 8208 fois.

Analytique ou intuitif, quel joueur êtes-vous ?

Pour un projet à long terme ou pour un unique coup de golf, l’efficacité sera toujours la conséquence d’une bonne préparation.

Mais savoir se préparer est un art. A chacun son style!

Si l’état de performance est quasi-identique et commun à tous, la façon d’y accéder sera très personnelle.

Il est donc important de bien se connaître.

Le golf un jeu exigeant car il oblige à maîtriser deux façons de penser qui s’avèrent parfois incompatibles et qui sont générées par « deux cerveaux différents ».

L’une est analytique et spécifique: « Le cerveau rationnel, conscient », procède par séquence, analyse la situation en détail et prend la décision qui convient sur chacun des coups.

L’autre est intuitive et globale : « Le cerveau émotionnel, inconscient », plus orienté vers la sensation, donne une perception globale du corps dans l’espace et permet au club d’être swingué librement.

Dans l’absolu, l’excellence serait le fruit de la collaboration entre les cerveaux. L’un intervenant quand l’autre a terminé son travail. Mais chacun sait que l’absolu est un concept très éloigné de la réalité. Rares sont ceux qui sont au top dans les deux systèmes. Par éducation ou prédisposition, chacun aura privilégié l’un ou l’autre. Cela pose problème au golf car il faut passer d’une seconde à l’autre d’un contrôle volontaire au parfait lâcher prise.

Vous êtes un analytique, vous excellez dans les domaines qui demandent des capacités de précision et de rigueurs. Sens du vent, lie, routine, postures… vous ne négligez aucun détail.
Mais cette tendance admirable au moment des prises de décisions s’avère extrêmement fâcheuse lorsque vous commencez à découper chaque séquence du geste en petits morceaux. Adieu spontanéité et fluidité.
Si vos préparations sont vos points forts il vous faut apprendre à faire taire votre cerveau rationnel au moment de démarrer le club. Prenez tout le temps que vous voulez pour préparer, mais une fois à l’adresse jouez vite pour stopper les pensées parasites.

A l’inverse les intuitifs qui pensent globalement, préfèrent se fier à leurs sensations et à leurs émotions. Ce sont souvent de bons stratèges grâce à leur vision synthétique du jeu. Ils sont à l’aise dès lors que le club est en mouvement Cependant ils ont beaucoup de mal à mettre en place une routine et ont tendance à faire nombre d’erreurs dans leur choix en bâclant leur préparation. Impossible de faire l’économie d’un minimum de préparation. Créez une routine qui vous ressemble : courte et rapide. Vous n’avez sans doute pas besoin de regarder votre ligne de putt pendant deux heures et sous tous les angles. Toutefois, faites en sorte d’en avoir une.

Pour savoir ce que vous êtes ? Il suffit de vous écouter raconter une histoire. Si pour en arriver au dénouement vous éprouvez le besoin de dire tous les détails qui ont précédé vous êtes un analytique spécifique. Si, écoutant ce déluge de détails, votre interlocuteur manifeste le désir se pendre ou de s’immoler par le feu, c’est un global intuitif !

Quel que soit votre système ne vous vous fourvoyez pas dans l’autre ! Jamais vous n’y serez performant ; trop tard. Il n’y a pas un système meilleur que l’autre. On compte des champions dans les deux camps. Acceptez le vôtre et faites simplement les ajustements requis.

Jean-Philippe Vaillant
www.mentalgagnant.com

Commentaires

30/09/2012 - Gérard VAILLANT - Note : 10 / 10


Bravo pour cet article et ce sujet J'adhère à 100% et vous propose de continuer l'aventure par la découverte de la motricité qui est associé à l'intuition et l'analytique. Je parle d'une approche ActionTypes qui met en évidence deux motricités différentes. La marche par le bas du corps demande une posture ou les angles du corps sont plus marqués, l'énergie du swing part du sol. cette motricité est associée à la prise d'information sur la base des sensations et privilégie la simplicité et le présent. L'autre motricité est une marche par le haut du corps. Elle implique une posture plus droite à l'adresse et donne lieu à un swing plus rotatoire. Cette motricité révèle le fonctionnement préférentiel du cerveau frontal droit. Pour résumer montre moi comment tu marche et tu trouvera ton swing naturel. en savoir + : http://www.adp-vaillant.fr



26/10/2012 - Jean REJASSE - Note : 10 / 10


Excellent article.



Evaluation :  
Notre coup de coeur

Bonnet cache-oreilles en microfibre matelassée GOLFINO Femmes

79,99 € au lieu de 84,99 €  
soit une économie de 5 €
En savoir plus