Email: Mot de passe :  
Vision Golf, c'est 30606 membres
Coaching Lu : 6399 fois.

La perfection n’existe pas

La meilleure recette pour échouer est, sans le moindre doute, de croire en la perfection.

Décidez qu’un jour vous aurez un swing parfait qui, quoiqu’il arrive, sera si juste, si constant, qu’il résistera à toutes les agressions, que vous pourrez avoir peur, subir tous les effets du stress, des enjeux, du regard des autres, jamais il ne bougera.
Mieux encore, décidez que vous n’aurez jamais de repos tant que ce swing miraculeux ne sera pas le votre ! Après chaque partie, jamais frustré par vos scores, remettez sur le practice votre ouvrage. Ne vous contentez jamais d’un bon coup. Lamentez-vous de n’être que moyen et, toujours, cherchez la perfection. N’épargnez aucun effort, ne négligez aucun conseil. Cherchez le truc qui vous fera approcher ne serait ce que quelques instants cet eldorado et vous serez irrémédiablement malheureux.

Cet engrenage fatal ne peut pas réussir.
Croire en la perfection n’a pratiquement que des désavantages sauf celui de conserver l’espoir que, dans un hypothétique avenir, vous réussirez enfin. Ceci pousse incontestablement au travail, mais le fait de travailler n’est en aucun cas un gage de réussite.

Je me souviens d’un de mes clients, qui après dix ans de professionnalisme et de travail acharné affichait des scores moins bons que lorsqu’il était junior. Pourquoi ses scores ne baissaient-ils pas alors que ses capacités s’amélioraient?
Parce que plus ses doses de travail augmentaient, plus sa soif d’absolu grandissait et plus son droit à l’erreur diminuait. C’est aussi simple que cela.

Le désir de perfection est une négation du jeu, un leurre.
Il cherche à masquer un élément essentiel : La peur, l’éventualité de pouvoir rater. Cette quête déshumanise et fixe la barre si haute que l’exploit devient une norme à peine acceptable. Elle supprime l’audace, l’engagement, et du même coup le plaisir et le piment du jeu. Que diriez-vous d’un parcours ou les fairways serait si larges les obstacles si peu nombreux et les greens si grands, avec des trous énormes que vous ne pourriez jamais échouer ?

Il faut avouer que le golf est un jeu mystificateur qui, très vite, peut nous faire croire en la perfection. Ainsi tout le monde peut taper un fer sept au drapeau et plus encore un putt aussi bien que le meilleur joueur du monde. Nous sentons bien que notre corps à le pouvoir d’exécuter des coups permettant de rendre une carte très acceptable. En théorie nous avons raison. Presque tous les golfeurs, y compris les plus âgés, ont le corps qui convient pour réussir le par sur la plupart des parcours que jouent les amateurs.
Mais ceci n’est qu’illusion. Ben Hogan lui-même prétendait qu’il ne faisait pas plus que quatre coups parfaits dans ses meilleures semaines.

Comme lui, renoncez à la perfection oubliez le swing de vos rêves. Acceptez d’être imparfaits ! Affrontez les challenges que propose le jeu en vous donnant le droit à l’erreur sans lequel vous n’aurez jamais celui de réussir.

Jean-Philippe Vaillant
www.mentalgagnant.com

Commentaires

18/02/2014 - Bernard BLONDEAU - Note : 10 / 10


Excellent !!!



Evaluation :  
Notre coup de coeur

Putter Odyssey Versa #6 Black

105 € au lieu de 139 €  
soit une économie de 34 €
En savoir plus